Déjà 1 200 milliards de « dette européenne » depuis 2020

Cet article est paru en premier sur https://www.facebook.com/FondationiFRAP/

https://external-dus1-1.xx.fbcdn.net/emg1/v/t13/3861434236081099965?url=https://www.ifrap.org/sites/default/files/styles/metatags/public/images/2024-05/shutterstock_279505526.jpg?h=566f8611&itok=x41ZRYlE&fb_obo=1&utld=ifrap.org&ccb=13-1&stp=dst-emg0_q75&ur=50234c&_nc_sid=64c8fc&oh=06_Q399SPVJK-skxImODdBpwWeYyPSaNvDLOmFhQAjOE6V60UI&oe=6660CD14

Fortement accélérée depuis 2020, la « dette européenne » monte à 1 233 milliards d’euros en 2022… dont 344 milliards de dette contractée par emprunt (une part qui devrait atteindre les 1 000 milliards en 2026).


L’irruption de la dette dans le budget européen est une étape majeure vers la banalisation financière de l’Union.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*